Belgique Bio Sante Energies renouvelables

La note Picqué fixe le développement durable comme un objectif "majeur"

La note-martyre du formateur bruxellois Charles Picqué décline en 59 objectifs, et 61 pages ce qui pourrait être la base d'une déclaration du futur gouvernement bruxellois marquée, plus que celle de l'équipe sortante du sceau du développement durable, ressort-il d'une première lecture d'une copie papier du document obtenue à bonne source.

Ce texte prend appui sur quatre défis auxquels est confrontée Bruxelles, à un tournant de son histoire: l'essor démographique, l'emploi et la qualification, le défi environnemental "qui implique que Bruxelles devienne un modèle en matière de développement durable, et l'internationalisation de la Région ville qui doit réussir à mieux inclure et profiter davantage aux habitants".

L'alliance emploi-économie-environnement est annoncée comme "un axe majeur du projet de ville du futur gouvernement". Celui-ci devrait s'atteler dès le début de la législature à l'élaboration d'un "véritable Plan Régional de Développement Durable" dont l'élaboration sera entamée dès le début de la législature dans le but de réduire de 30% les émissions de CO2 à Bruxelles d'ici 2015.

Le texte évoque aussi la conclusion d'un Pacte multi-sectoriel entre les autorités publiques, les secteurs concernés et les partenaires sociaux pour stimuler et structurer l'offre de construction durable.

Source: actu24.be

Laissez votre commentaire à propos de cet article